Le gluten, peut-être moins coupable qu’on ne le dit

Alors que la maladie de l’intolérance au gluten touche moins de 1% de la population, près de 10 % déclarent mal digérer cette protéine présente notamment dans le blé. Une étude australienne montre toutefois que, pour ces personnes, le problème n’est peut être pas le gluten mais un autre sucre contenu dans le blé et dans certains légumes, le fructane. Les chercheurs ont mené une batterie de tests chez des volontaires se déclarant intolérantes au gluten et ont constaté que ceux ayant consommé du fructane déclaraient des douleurs gastriques. Des recherches complémentaires doivent être menées pour confirmer cette hypothèse.